Réduire un texte

Publié le par admin

Il est parfois nécessaire de réduire un texte pour respecter des consignes de longueur (résumé, compte rendu, synthèse). Voici quelques procédés qui permettent de réduire le nombre de mots sans modifier le contenu du texte. Il s’agit de remplacer :
 
-          un superlatif ou une locution verbale par un adjectif ou un verbe de sens équivalent. Par exemple : un contrôle plus sévère aux frontières > un contrôle renforcé 
Il a pris position contre > il s’est opposé à
 
-          une construction restrictive (ne …. que ..) par un adverbe : seulement, uniquement, exclusivement, simplement
Par exemple :
certains titres ne paraissent que le dimanche > certains titres paraissent exclusivement le dimanche
 
-          une préposition suivie d’un substantif par un adjectif
Par exemple :
En Europe, tous les États > tous les États européens
 
-          un verbe du discours rapporté par une expression de référence.
Par exemple :
Les experts estiment que la situation est sérieuse > Selon les experts, la situation est sérieuse
 
-          une relative par :
-          un adjectif équivalent.
Par exemple :
Le comité se compose de 200 membres qui sont désignés > le comité se compose de 200 membres désignés
-          une apposition.
Par exemple :
L’achat et le prêt qui sont des pratiques concurrentes > Pratiques concurrentes, l’achat et le prêt…
-          une forme en –ant.
Par exemple :
Ce poste, qui correspond bien à sa formation, lui conviendra > Ce poste, correspondant bien à sa formation, lui conviendra
 
-          une tournure hypothétique par un gérondif.
Par exemple :
Si l’on compare la situation en France et en Italie, on s’aperçoit que > En comparant la situation en France et en Italie, on s’aperçoit que …
 
-          les constructions impersonnelles et les mises en relief par :
-          des constructions directes.
Par exemple :
Il s’agit dans cet article du problème de … > Cet article traite de …
-          un adverbe de sens équivalent.
Par exemple :
C’est vrai qu’il y a plusieurs façons de > il existe certainement plusieurs façons de
 
-          les constructions complexes par d’autres plus simples.
Par exemple :
Il a fait preuve d’un engagement inlassable contre l’exclusion > il lutte inlassablement contre l’exclusion
 
D’autres procédés consistent dans l’utilisation de :
-          la nominalisation
La faculté de droit de Montpellier sera fermée à compter de samedi matin pour des raisons de sécu­rité. Les 6 000 étudiants de la faculté ne seront pas pénalisés puisque cette semaine marque le début des vacances de Noël. Mais...
> La fermeture de la faculté de droit pour des rai­sons de sécurité, à compter de samedi matin, ne pé­nalisera pas les 6 000 étudiants puisque cette semai­ne marque le début des vacances de Noël. Mais...
 
-          les constructions infinitives
-          la ponctuation

Commenter cet article

gougeaway 17/03/2009

Je ne suis pas d'accord avec l'utilisation des "formes en -ant", soit le particpe présent. Le participe présent apporte souvent la confusion, il est souvent, par ailleurs, mal utilisé. Une relative simple est à mon avis préférable.